Habitudes de vie du Cricetus

Le Cricetus est un animal qui possède un style de vie qui lui est propre : solitaire, agressif envers les autres, et plutôt méfiant. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette espèce en voie de disparition.

Description

Le Cricetus est un rongeur qui possède un corps trapu qui se prolonge par une queue courte. Son dos est brun-roux, son ventre est noir, et il possède trois taches blanches de part et d’autre du corps, en arrière des joues et sur les flancs. Sa bouche est assortie de deux grandes poches internes : les abajoues, qui servent à transporter la nourriture. Finalement, les extrémités de ses pattes sont blanches.

Activité et mode de vie

Plutôt méfiant, agressif et combattif, le Cricetus défend vaillamment son territoire et ne se laisse pas facilement impressionner par d’autres espèces, même si ses prédateurs sont plus forts que lui. C’est un animal qui vit généralement seul, sauf lors de la période de reproduction entre avril et septembre.

C’est un animal qui passe la majeure partie de son temps dans son terrier sous terre, qui peut atteindre jusqu’à 1,50m de profondeur. A l’instar d’un architecte qui dessine les plans de sa maison, le Cricetus creuse souvent plusieurs galeries permettant de relier les chambres qu’il utilise pour stocker des réserves de nourriture.Le Cricetus étant un animal très organisé et très propre, son terrier reflète sa personnalité. En effet, le terrier du Cricetus possède généralement de nombreuses galeries d’environs 5 à 8 cm de diamètre qui relient une à plusieurs chambres de réserves, son nid, ainsi qu’une impasse permettant de séparer les toilettes.

Contrairement à son lointain cousin, le hamster doré, plus petit et fréquemment commercialisé, le grand hamster ne peut être apprivoisé.

Hamster doré, cousin du Cricetus

Hamster doré, cousin du Cricetus. Image : © R-aw-r

Milieu de vie

Le Cricetus est une espèce inféodée à des milieux qui présentent des caractéristiques en adéquation avec ses exigences : ils sont généralement situés à basse altitude, sur des terrains profonds et secs lui permettant de construire ses terriers. Il est inexorablement lié à son milieu et peut difficilement vivre sans celui-ci. Le terrain doit permettre la construction de terriers en étant stable, profond et non inondable.

Régime alimentaire

Essentiellement végétal : plantes sauvages et végétaux cultivés (luzerne, blé, maïs, chou, tabac, betterave…). Consomme également de petits animaux (invertébrés, batraciens, petits rongeurs…). Le Grand Hamster d’Alsace utilise ses abajoues pour transporter des aliments. Il en stocke en moyenne 12 kg dans son terrier avant l’hiver.Visitez notre page nourriture pour plus d’informations.

Hibernation

De septembre à avril, le cricetus cricetus hiberne après avoir accumulé les réserves nécessaires dans son terrier (1 à quelques kilogrammes de graines, bulbes, tubercules et racines). Le grand Hamster en obstrue les entrées et s’endort jusqu’en mars-avril. Son état d’hypothermie régulée lui permet de passer l’hiver tout en conservant son énergie. Au cours de cette période, il se réveille périodiquement pour consommer quelques denrées.

Cricetus qui dort

Cricetus qui dort

Reproduction

La période de reproduction de l’animal se situe d’avril à août. A la sortie de l’hibernation, les hamsters mâles vont de terriers en terriers à la recherche d’une ou de plusieurs femelles consentantes. Car oui, le Cricetus masculin est polygame, il peut donc se reproduire avec plusieurs femelles.

Après une gestation d’une vingtaine de jours, la femelle peut donner naissance à 2 voire 3 portées par an, qu’elle allaite ensuite pendant 3 semaines. Chaque portée comprend de 4 à 8 bébés hamsters d’environ 10g, qui atteindront jusqu’à 400 grammes à l’âge adulte pour 25 cm.

Bien qu’indépendants dès le sevrage, et matures sexuellement à l’âge de deux à trois mois, les jeunes qui survivent ne se reproduisent généralement pas avant l’année suivante.

Image à la une : takis kolokotronis