Milieu naturel du Cricetus, Grand Hamster d’Alsace

Emblématique de l’Alsace, le grand Hamster est également présent dans toute l’Europe centrale, l’Europe de l’Est et en Asie. Il peuple généralement les steppes et les terrains agricoles où il trouve tout ce dont il a besoin pour faire ses réserves pour l’hiver. Animal solitaire, très organisé et particulièrement propre, le Grand Hamster d’Alsace révèle toute son organisation à travers son terrier !

Répartition géographique

A l’origine, et ce depuis des milliers d’années, le Grand Hamster d’Alsace habite les steppes d’Europe centrale (Roumanie, Bulgarie, Hongrie…) et de l’Est. Suite aux multiples actions de l’homme sur la nature (déboisement, extension des terres cultivées), il s’est peu à peu rapproché de chez nous en occupant les régions plus à l’ouest de l’Europe.

Aire de répartition de Cricetus cricetus, à partir des données de la liste rouge de l’UICN

Aire de répartition de Cricetus cricetus, à partir des données de la liste rouge de l’UICN

Si le Cricetus se compte en centaines d’individus par hectare en Europe de l’Est, à l’Ouest il est fortement menacé et risque même de s’éteindre si aucune action n’est entreprise pour le préserver. En France, on le trouve uniquement dans la plaine d’Alsace, drainée par l’Ill et consacrée à la culture céréalière, milieu propice à l’installation et au développement de l’espèce.

La présence du Grand Hamster d’Alsace a été confirmée dans 14 communes alsaciennes (12 dans le Bas-Rhin, 2 dans le Haut-Rhin) avec plus de 300 terriers répertoriés en 2014.

Habitat naturel

Le Cricetus est principalement originaire des steppes, il affectionne tout particulièrement les prairies steppiques et les paysages agricoles. Il n’est pas rare de le trouver dans les champs de céréales, de légumes ou de betteraves, à l’affût de provisions qu’il pourrait ramener dans son terrier.

Champ de légumes pour le Cricetus

Le cricetus s’approvisionne en nourriture dans ce genre de champ

On croise généralement le Grand Hamster d’Alsace dans les régions qui se trouvent à une altitude maximale ne dépassant pas les 500 m.

L’organisation du terrier du Grand Hamster d’Alsace à la loupe !

A partir du moment où l’on sait que le Cricetus passe 95 % de son temps à l’intérieur de son terrier, on comprend pourquoi ce dernier met un point d’honneur à bien l’organiser : galeries, stock de provisions, emplacements pour dormir…. Tout est pensé pour que le Grand Hamster d’Alsace ait tout le nécessaire sous la patte.

Les galeries

Le Grand Hamster d’Alsace est un animal plutôt solitaire qui n’a pas besoin de la compagnie de ses semblables. Il vit seul dans son terrier, sauf lors des périodes de reproduction d’avril à juillet.

On note cependant que le domaine du Cricetus mâle comprend généralement plusieurs terriers de Cricetus femmes. Sa superficie peut s’étendre sur 700 à 1 000 m² !

Le terrier du Cricetus

Le terrier du Cricetus

Le Grand Hamster d’Alsace creuse deux sortes de terriers en fonction de la saison :

  • Le terrier d’été, court et peu profond (de 40 à 60 centimètres), est moins élaboré que celui d’hiver et possède une seule chambre à provisions.
  • Le terrier d’hiver, plus long et plus profond, peut atteindre jusqu’à 2 mètres de profondeur. Celui-ci est très organisé : il comprend de nombreuses galeries de 5 à 8 centimètres de diamètre qui relient entre elles plusieurs chambres à provisions dans lesquelles le Cricetus rassemble ses réserves pour l’hiver.

Les chambres à provisions

La quantité des provisions d’été se limite généralement à une poignée de végétaux : luzerne, têtes de coquelicots vertes, grains de céréales et graines (blé, haricots…)

Les provisions faites en automne pour passer l’hiver sont sensiblement plus conséquentes : elles peuvent atteindre 1 ou 2 kg de grains et graines et d’autres végétaux (même des pommes de terre !).

Remarque : Le Cricetus d’Alsace, et les hamsters de manière générale, sont souvent victimes des agriculteurs, qui mettent tout en œuvre pour se débarrasser d’eux car ces derniers leur mangent souvent de grosses quantités de graines en parcourant les champs agricoles…

Les « dortoirs »

Le Cricetus prévoit 2 configurations lorsqu’il aménage les chambres de son terrier :

  • Il place une chambre pour la période estivale à moins d’un mètre de profondeur
  • Et une deuxième chambre, plus vaste et plus profonde, pour la saison froide

Cela lui permet de parait à toutes les éventualités et à éviter le gel, ce qui lui permettra d’hiberner dans les meilleures conditions.

Les chambres du Grand Hamster d’Alsace sont généralement de petits nids douillets garnis d’herbes sèches ; elles sont reliées au reste du terrier par de multiples galeries.

Fosse à excréments

Le Cricetus d’Alsace est un animal particulièrement propre pour qui il est important de dissocier les espaces de vie et les « toilettes ». Pour se faire, il aménage à plusieurs endroits dans le terrier des impasses lui servant de toilettes