Cricetus et hamsters en animalerie

Contrairement à ses lointains cousins plus petits et plus souvent commercialisés, le Cricetus ne peut être apprivoisé. Nous vous présentons donc le hamster doré et les hamsters nains, que vous pouvez trouver en animalerie.

Quel hamster choisir ?

Avant toute chose, il faut se décider sur l’espèce que vous souhaitez élever, sachant que les hamsters dorés et russes sont les plus répandus, mais que d’autres espèces comme le hamster chinois est plus difficile à se procurer. Ils ne sont pas en voie d’extinction comme le Cricetus, mais juste pas encore présents sur les marchés français.

Le hamster doré

D’une taille légèrement plus grande que les autres hamsters, ce petit rongeur est idéal pour les enfants car il est plus facile à manipuler. Il est même possible de le laisser se promener dans la maison en liberté, en prenant quelques précautions auparavant. Sinon, vous pouvez dire adieux à tous vos câbles, que les rongeurs adorent grignoter !

Hamster doré, cousin du Cricetus

Hamster doré, cousin du Cricetus. Image : © R-aw-r

Les apparences peuvent être trompeuses ! Lorsque vous voyez de nombreux petits hamsters dorés réunis ensemble dans une cage en animalerie, il s’agit uniquement de jeunes rongeurs qui se livreront une bataille acharnée une fois adultes. En effet, à l’instar du Cricetus, le hamster doré se révèle être un animal doté d’une incroyable agressivité envers ses congénères qu’il ne supporte absolument pas. C’est un animal qui doit obligatoirement être élevé seul dans une cage. L’animal ne tolère la présence d’une femelle que dans le cadre de la reproduction, pour les quelques heures que dure l’accouplement. Inversement, la femelle ne tolère la présence d’un mâle que dans le cadre de l’élevage des petits. Deux hamsters adultes se battront férocement et finiront parfois par se tuer. Dans la nature, c’est la même chose : le hamster reste un animal solitaire qui attaque ses congénères lorsque ceux-ci ont le malheur de s’aventurer sur son territoire.

Les hamsters nains

On distingue principalement 4 espèces parmi les hamsters nains :

Le hamster de Roboravski

Le hamster de Roboravski, qui fait partie de l’espèce des hamsters nains, est certainement le plus réfractaire au contact de l’homme. C’est un animal plutôt timide qui n’est pas à favoriser pour les interactions, mais plutôt pour l’observation de ses activités.

Hamster de Roboravski

Hamster de Roboravski

Le hamster russe

Le hamster russe est un animal sociable qui aime vivre en compagnie de ses semblables.

Hamster russe

Hamster russe

Le hamster sibérien

Il ressemble beaucoup au hamster russe, mais se différencie par la couleur de sa fourrure qui devient blanche en hiver.

Hamster sibérien

Hamster sibérien

Ces 3 espèces vivent mieux en couple (mâle/femelle) à condition que la cohabitation se fasse pendant leur jeunesse ; en effet, un hamster ayant vécu seul en phase adulte s’attaquera au moindre sujet introduit dans sa cage. Ceci étant dit, la possibilité que le couple se batte n’est pas exclue ; il conviendra alors d’isoler les individus afin de les élever séparément.

Le hamster chinois

A élever de préférence d’une manière individuelle, les hamsters chinois, et particulièrement les femelles, sont très agressives. Ce comportement est un frein à la reproduction.

Hamster chinois

Hamster chinois

Quel que soit votre choix, pensez à bien surveillez vos animaux, surtout si vous décidez d’adopter un couple. Plus d’infos sur les rongeurs ici !